Le Livre des Esperitz - Ms. Cambridge, Trinity College O.8.29

Post in English & French / Post en Anglais et en Français

A manuscript in the Penn State library (formerly of the Rainsford collection at Alnwick castle)  is a copy of Livre des Espirits (Book of Spirits) in Trinity College, Cambridge, MS O.8.29. While MS O.8.29 is reasonably well known, it is the Rainsford copy that states its original owner was John Dee.



Demonological who's who of the 16th century and their medieval ancestors. The Livre des esperitz, copied in the middle of the sixteenth century in Ms. Cambridge, Trinity College O.8.29 (and published here for the first time), and the Pseudomonarchia dæmonum, published by Johannes Wier in 1577, may be considered as demonological who's who, i.e. lists of demons, with their titles, physical apparences, fonctions and number of troops, accounted in legions. Both are late testimonies of a textual tradition which have belonged to ritual magic since the 13th century at least. Two other partial lists of demons appear in 15th century magical manuscripts. Demoniacal majesty appears here in its glory but those demons seem rather benevolent, and even beneficent, which is curious and even scandalous for the keepers of christian orthodoxy. Actually, magical demonology resists to the bipartition of angelical universe, proper to medieval christianism.



Le Livre des esperitz, copié au milieu du XVIe siècle dans le ms. Cambridge, Trinity College O.8.29 (et publié ici pour la première fois), et la Pseudomonarchia dæmonum, publiée en 1577 par Johannes Wier, peuvent être considérés comme des who's who démonologiques : des listes de démons, avec leur titre, leur apparence physique, leurs fonctions et le volume de leurs troupes, comptabilisé en légions. L'un et l'autre sont les témoins tardifs d'une tradition textuelle appartenant à la magie rituelle, qui remonte au plus tard au XIIIe siècle. Deux autres listes partielles de démons sont conservées dans des manuscrits de magie du XVe siècle. La majesté démoniaque s'y révèle dans toute sa splendeur mais chose curieuse, et même scandaleuse aux yeux des gardiens de l'orthodoxie chrétienne, ces démons semblent plutôt bienveillants, voire bienfaisants. La démonologie magique est en effet rétive à la bipartition de l'univers angélique, propre au christianisme médiéval.

Le Livre des esperitz, publié ci-dessous pour la première fois, est le plus ancien traité de magie démoniaque en français actuellement conservé. Les médiévistes peuvent certes faire la fine bouche en remarquant qu'il n'est pas si ancien que cela : ce texte, en effet, a été transcrit par une main anonyme sur un cahier de parchemin inséré dans le recueil factice du ms. Cambridge, Trinity College O.8.29, aux fos 179-182vo ; or cette main, datée de la fin du xve ou du début du xvie siècle par Elizabeth Butler, et du xve siècle par Richard Kieckhefer, ne me semble pas antérieure au milieu du xvie siècle. Mais cette date assez tardive n'enlève aucune valeur au document. Même s'il s'agit visiblement d'une traduction abrégée à l'usage d'un apprenti sorcier non latiniste ou mauvais latiniste, le Livre des esperitz est complet, ce qui nous permet d'apprécier sa structure d'ensemble : privilège rare et même unique, dans la mesure où, à ma connaissance, tous les autres catalogues de démons issus de l'Occident chrétien et antérieurs à 1600 nous sont parvenus sous une forme plus ou moins lacunaire.

...Le Livre des esperitz est suivi, aux fos 183-186vo, sur le même cahier de parchemin et de la main du même scribe, d'un Livre des conjuracions qui lui sert de mode d'emploi rituel, « par lequel l'on peult contraindre les esperitz [= les démons du Livre des esperitz] a faire obeÿr a humaine creature ». Or, premier indice de l'ancienneté du modèle sur lequel le Livre des esperitz a été traduit, ce Livre des conjuracions est une traduction-adaptation d'un Liber consecrationum qui semble avoir été assez répandu au xve siècle, puisque deux exemplaires différents de ce Liber se trouvent dans le ms. de Munich édité par R. Kieckhefer4, et qu'il en existe une autre version dans le ms. Oxford, Bodleian Library, Rawlinson D. 252, fos 81-87.

Dans le Livre des esperitz, la hiérarchie des démons n'est pas très claire, dans la mesure où leur titre n'est pas un critère déterminant de différenciation du volume des troupes qui leurs sont confiées : les rois ont de 100 à 6 légions, 31 en moyenne ; les ducs de 80 à 15 légions, 35 en moyenne ; les princes de 36 à 20 légions, 30 en moyenne ; les marquis de 50 à 19 légions, 31 en moyenne ; le « grant seigneur » en a 30 et les deux comtes 25. De ce point de vue, la hiérarchie militaire de la Pseudomonarchia est plus affirmée : les 14 rois ont en moyenne 50 légions, les 6 princes en moyenne 41 légions, les 13 chefs/présidents (præses) en moyenne 39 légions, les 23 ducs en moyenne 32 légions, les 14 marquis en moyenne 29 légions, les 12 comtes en moyenne 27 légions, et le chevalier (miles) en a 20.



La Pseudomonarchia daemonum 

Dans son avis au lecteur, Weyer explique qu'il veut montrer les folies délirantes des magiciens par un exemple parmi d'autres de leurs traités (comme Liber officiorum spirituum, seu Liber dictus Empto. Salomonis, de principibus et regibus daemoniorum (Livre des offices des esprits, ou le livre dit Empto. Salomon au sujet des princes et des rois des démons)). Il présente des analogies avec un autre texte, en français, dont on connaît un manuscrit datant du xve siècle ou plus probablement de la seconde moitié du xvie siècle,

Le Livre des Esperitz, qui liste 46 démons, dont 35 se retrouvent dans la Pseudomonarchia daemonum, identifiables sinon par leur nom déformés, du moins par leurs attributs et fonction.
Il s'agit donc probablement de deux versions d'une tradition plus ancienne, dont on peut trouver
des traces dès le xiiie siècle, et dont les exemples connus les plus anciens remontent au xve siècle.

L'ouvrage décrit 69 démons, mais il est probable qu'il a été amputé du début concernant Lucifer, Belzébuth et Satan, ainsi que Oriens un des quatre démons des points cardinaux. Le texte donne de nombreux détail sur l'apparence et les fonctions des démons, ainsi que sur leur origine : une vingtaine sont des anges déchus, ayant appartenu à certains des neuf ordres d'anges définis par le Pseudo-Denys l'Aréopagite (Chérubins, Trônes, Dominations, Puissances...), que certains espèrent rejoindre après avoir purgé leur peine - ils commandent chacun un certain nombre de légions comprenant chacune 6666 démons (en référence à 666, le nombre de la bête de l'Apocalypse).

L'ouvrage fut traduit en anglais en 1584 par Reginald Scot dans sa Discoverie of witchcraft. Le livre a été écrit avant les premières copies connues de la Petite clef de Salomon et présente avec elle certaines différences. Dans la Pseudomonarchia daemonum, il y a 69 démons (et non 72), et l'ordre comme les caractéristiques varient. Ainsi, les démons Vassago, Seere, Dantalion et Andromalius ne sont pas présents dans la liste des démons, tandis que le démon Pruflas y est ajouté.

L'ouvrage n'attribue pas de sceaux aux démons, au contraire de la Petite clef de Salomon. Certaines éditions de l'ouvrage ne semblent mentionner que 68 démons en raison d'une erreur typographique attribuant le numéro 38 deux fois (à Pucel et Furcas).



Cambridge, Trinity College, ms. O.8.29, fos 179-182vo (milieu du xvie).

27 Cy commence le Livre des esperitz, lequel fut manifesté au saige Salomon a les contraindre en terre et faire obeïr a la volenté humaine, car avant que la science fut trouvee, monstree ne manifestee et revelee audit Salomon, les esperitz faisoi[e]nt trop de maulx et de pestilences sur terre et destrusoi[e]nt plusieurs biens de ce monde, et a humain lignaige faisoi[e]nt plusieurs persecusions ; et pour ce que la misericorde de Dieu dona audit Salomon le benefice de ceste saincte science a contraindre lesdits esperitz et faire obeÿr a humaine creature, adfin que leur malice ne regnast plus sur la terre crestienne.

28 Au commancement du Livre, seront mis les noms des esperitz qui sont gouverneurs et maistres de touz les aultres esperitz ; de la region et office de Lucifer ; de l'office de Bezlebut ; de Satan ; des quatre esperitz qui sont gouverneurs des quatre regions et parties du monde, c'est assavoir de l'esperit qui est appellé Orient, de Poymon, d'Equi ; de Veal, le grant roy ; de Agarat, duc ; de Barbas, prince ; de Bulfas, prince ; de Amon, marquis ; de Batal, conte ; de Gemen, roy ; de Gazon, duc ; de Artis, prince ; de Machin, duc ; de Dicision, roy ; de Abugor, duc ; de Vipos, conte ; de Cerbere, marquis ; de Carmola, prince ; de Estor, duc ; de Coap, prince ; de Deas, duc ; de Asmoday, roy ; de Bitur, marquis ; de Beal, duc ; de Forcas, prince ; de Furfur, conte ; de Margotias, marquis ; de Oze, prince ; de Lucay, marquis ; de Pucel, duc ; de Jayn, conte ; de Suralet, duc ; de Zagon, roy ; de Dragon, prince ; de Parcas, prince ; de Gorsin, duc ; de Andralfas, marquis ; de Flanos, duc ; de Brial, roy ; de Fenix, marquis ; de Distolas. /fo 179vo/

29  Lucifer fut moult bel et de telle stature, quoy sont les aultres bons angelz, et ne demoura mye aux cieulx par l'espace de une heure, car il se enorguillit en regardant et contemplant sa belle grant beaulté en laquelle il fut fourmé ; et touz ceulz qui furent panssantz mal avecque luy furent gectés en Enfer en confusion. Et faict ledit Lucifer, sellon que dient les docteurs de nigromance, et ledit Lucifer preside en Enfer et touz lesdits esperitz d'Enfer oboÿssans a luy comme souverain d'Enfer.

30 Gay, grant et maulvais esperit, est appellé Bezlebuth, et fut appellé devant le temps de Salomon Anthaon, et est le plus grant d'Enfer aprés Lucifer, et doibt on savoir qu'il regne aux parties d'orient, et celuy qui l'appelle doibt tenir son visaige vers orient et il aparoistra a luy en belle figure et semblance. Il enseigne toutes sciences et donne or et argent a ceulx qui le contraignent a venir, et donne vroye responce de ce que on luy demande, et revele les secretz d'Enfer si on luy demande, et enseigne veritablement les choses mucees53 en terre et en mer, et si magnifeste touz tresors qui sont en terre reposantz, et garde des aultres espritz, et doibt estre appellé par beau temps.

31 Le tiers esperit est appellé Satan, lequel fut fourmé aprés Lucifer, et converse en l'air pres de nous. Iceluy Sathan appiert en gracieuse semblance et habite en septentrion. Celuy qui l'appelle doibt avoir son visaige vers septentrion. Icelluy apiert et a puissance de defformer touz homes et femmes se on luy commande, et se apparoille a faire touz maulx si luy est commandé.

32 Des quatre esperitz principaulx seront dits les offices en ceste partie, dont le premier ensuit :

33  Sequitur de primo
Le premier est appellé Orient et habite en orient. Il tient le nom de la partie du monde.

34  Pro secundo :
Le second est appellé Poymon et habite en occident.

3  Pro tertio :
Le tiers est appellé Amoymon et habite es parties meridionales.

36  Pro quarto :
Le quart est appellé Equi et habite es parties de septentrion.

37  Officium primi : /fo 180/
L'office du premier qui est appellé Orient, est de respondre verité de ce que on luy demande, et si a puissance de consorter touz esperitz et les enseigner a faire, et si apprant au maistre qui le contrainct toute phisicque ; et a dessoubz luy cent legions d'angelz ou de maulvais esperitz.

38 Poymon
Poymon appiert en semblance de femme coronnee, moult resplendissante, et chevaulche ung dramagdonere [sic]. Celuy qui le contrainct doibt avoir son visaige vers occident, et il dict verité de ce que on luy demande et apprant toutes sciences au maistre, et manifeste toutes choses mucees, et donne dignités et grandes seigneuries, et faict venir a mercy touz les malveillantz du maistre plainement ; et est seigne[u]r de xxv legions.

39 Aymoymon
Aymoymon est roy et appiert en semblance de demye home et a longue barbe, et porte a son chieff une coronne tres clere, et ayme que on luy face sacriffice, et donne vroye responce de ce que on luy demande ou concede, et donne souvenance de toutes sciences et donne grandes dignités en terre et les conferme, et donne bone maniere de bon sens ; et a x legions.

40 Beal
Beal est ung grant roy qui est dessoubz et est subgect a Orient, qui est grant et faict home invisible merveilleusement, et donne sa grace a toutes choses ; et soubz luy a seix legions.

41 Agarat
Agarat est duc et appiert benignement, en semblance de home vieulx, et enseigne touz langaiges et donne seigneuries et grandes dignités en terre ; et soubz luy a xxxvi legions.

42 Barthas
Barthas est ung grant prince qui appert en belle figure. Son office est donner responce de ce que on luy demande, et enseigne les choses mucees, et enseigne auxi et faict aux gens ce que on luy demande, et faict home en quelque figure que le maistre vieult, et enseigne parfaictement astronomye ; et a dessoubz luuy xxxvi legions.

43 Bulfas /fo 180vo/
Bulfas est ung grant prince. Son office est de faire discordez et batailles, et quant il est bien contrainct, il rend bone responce de ce que on luy demande ; et a dessoubz luy xxxvi legions.

44 Amon
Amon est un grant marquis qui appiert en semblance d'une pucelle. Son office est de dire verité des choses passees et advenir en terre, et toute personne de qui on vieult avoir l'amour, il le faict avoir ; et a soubz luy xl legions.

45 Barbas
Barbas est ung prince qui monstre a entendre le son des oyseaulx et la voix des chiens, et manifeste toutes choses mucees en terre, et les apporte si on luy commande ; et a xxxvi legions.

46 Gemer
Gemer est un grant roy. Son office est de enseigner la vertu des herbes et toutes sciences, et guerir ceulx qui sont malades quant on luy commende, et aussi faict les gens malades ; et dessoubz luy a xl legions.

47 Gazon
Gazon est ung gant duc qui donne vroye responce des choses passes et advenir et des choses presentes, et donne grace et amour envers toutes personnes sur terre, et faict monter en grantz honneurs et dignités ; et a xl legions.

48 Artis
Artis est un grant duc et [a] deux coronnes et une espee en la main. Son office est de respondre de toutes choses que on luy vieult demander et enseigner les choses mucees, et donne bone amour et grace envers toutes persones ; et axxxvi legions.

49 Machin
Machin est ung grant duc qui est en similitude et semblance d'un home fort, et enseigne la vertu des herbes et des pierres precieuses, et porte le maistre de region en region partout ou le maistre vieult ; et a xxxvii legions.

50 Diusion
Diusion est ung grant roy qui appiert en semblance d'un bel home, et donne vroye responce /fo 181/ de ce que on luy demande, et si va querir les tresors mucés en terre quant on luy commande ; et a xxiiii legions.

51 Abugor
Abugor est ung grant duc qui appert en semblance d'un beau chevalier, et donne vroye responce de ce que on luy demande et des choses mucees en terre, et donne bone grace envers roys et aultres seigneurs ; et a xxvii legions.

52 Vipos
Vipos est un grant conte qui appert en semblance d'un ange, et faict home saige et hardy, et dit verité de ce que on luy demande ; et a xxv legions.

53 Cerbere
Cerbere est un grant marquis qui donne parfaict entendement en toutes sciences, et faict home moult grant en honeurs et richesses ; et a xix legions.

54 Carmola
Carmola est un grant prince qui donne entendement des oyseaulx et a attraper les larrons et meurdriers quant on luy commande. Il faict gens invisibles et dict verité de ce que on luy demande ; et a xxvi legions.

55 Salmatis
Salmatis est ung grant marquis qui appert en semblance d'un chevalier armé, et faict home en quelque semblance qu'il vieult, et si ediffie forteresses, ediffices, chasteaulx et villes quant on luy commande ; et faict apparoir grandes playes en quelque personne ; et a l legions.

56 Coap
Coap est ung grant prince qui faict avoir femmes et les faict venir la ou l'on vieult et les faict horchaingnes54 si on luy commande ; et [a] xxvii legions.

57 Drap
Drap est ung grant duc qui parle bassement et bletzce [sic] la veue et l'ouye quant on luy commande ; et a iiiixx legions.

58 Asmoday
Asmoday est un grant roy qui donne ung annel qui [a] si grant vertu qu'il faict celuy qui le porte eureux en toutes choses du monde, et donne vroye responce de ce que on luy demande ; et a soubz luy xii legions.

59 Caap /fo 181vo/
Caap est un grant prince qui appiert en forme d'un chevalier et donne vroye responce de ce que on luy demande, et apporte or et argent de quelque lieu que on luy commande ; et a soubz luy xx legions.

60 Bune
Bune est ung grant duc qui faict les corps aler et venir d'un lieu en aultre chemyner, et faict home riche et parler saigement devant toutes gens, et donne vroye responce de ce que on luy demande ; et a xxxv legions.

61 Bitur
Bitur est ung grant marquis qui apert en forme d'ung beau jouvencel et donne l'amor des femmes de quelque lieu que elles soi[e]nt, et destruict villes et chasteaulx si le maistre luy commande, et faict depposer de ses grantz honeurs et dignités de ce monde si le maistre luy commande ; et a xxxvi legions.

62 Lucubar
Lucubar est ung grant duc qui faict home subtil et plain de grant engyn, et faict muer le plomb en or et l'estaign [sic] en argent, en quelque maniere que on vieult.

63 Bugan
Bugan est ung grant roy qui faict home saige et faire touz manieres de metaulx muer en quelconque maniere que on vieult, l'eau muer en vin ou en huille ; et a xxxiiii legions.

64 Parcas
Parcas est ung grant prince qui faict home subtil. Il apert en belle figure. Il congnoist la vertu des herbes et des pierres precieuses et les apporte quant on luy commande, et faict home invisible et saige en toutes sciences, et faict home devenir jeune ou vieulx, lequel que on vieult, et faict recouvrir la veue quant on l'a perdue. Et si apporte l'or et l'argent qui est mucé en terre et toutes aultres choses, et porte le maistre par tout le monde si on luy commande, et toutes aultres personnes si le maistre luy commande ; et a soubz luy xxx legions.

65 Flavos
Flavos est un grant duc qui donne vroye responce de ce que on luy demande, et destruict touz les adversaires du maistre qui le contrainct ; et a xx legions.

66 Vaal
Vaal est un grant roy qui donne toutes responces que on luy demande en ce munde, et donne seigneuries, dignités, bone grace envers toutes gens, et si disperze ignelement ce que on luy commande ; et a xxxix legions.

67 Fenix /fo 182/
Fenix est un grant marquis qui appert en belle figure, et a la voix moult doulce, et si est courtoys et tres oboïssant a toutes les choses que on luy vieult demander ou commander, et si les faict ignelement et sans dilacion ; et a xxvlegions.

68 Distolas
Distolas est ung grant marquis qui appert en belle figure et donne voluntiers responce de ce que on luy demande et commande, et si apporte pierres si on luy commande, et donne au maistre ung cheval qui le porte en une heure cent ou deux ou trois centz lieues ou plus ; et a xx legions.

69 Berteth
Berteth est ung grant duc qui appiert en belle figure et a une couronne. Il donne vroye responce de ce que on luy demande, et si enseigne a convertir touz manieres de metaux en or ou en argent, et donne seigneuries et conferme si on luy demande ; et a xxvi legions.

70 Dam
Dam est ung grant conte qui appert en belle figure, qui apporte or et argent et toutes aultres choses si on luy commande, et faict mourir ou languir toutes personnes que on luy commande. Et si dict touz les secretz des femmes, et si les faict despouiller et dancer toutes nues ; et a xxv legions.

71  Furfur
Furfur est ung grant conte qui appert en guyse d'ung ange et faict avoir l'amor de toutes gens, et faict home saige en astronomie et philosophie.

72 Forcas
Forcas est ung grant prince qui enseigne la vertu des herbes et des pierres precieuses, et faict estre invisible et estre saige et bien parlant a toutes gens, et si apporte tresors mucés en terre quant on luy commande ; et a xxx legions.

73 Malpharas
Malpharas est ung grant seigneur qui ediffie tours et chasteaulx, pontz sur eaues quant on luy commande, et abbatt [sic] et confont soi[e]nt /fo 182vo/ gens, chasteaulx ou aultres forteresses, et porte d'un lieu en aultre si on luy commande, et oboïst et est courtaix [sic] au maistre qui le contrainct a faire lesdictes choses ; et a xxx legions.

74 Gorsay
Gorsay est ung grant duc qui faict ung home bon oupvrier en ses besoignes et en ses ditz. Il prant larrons et meurdriers et les amaine la ou on luy commende, et faict souffrir paine et tourmant a quelque que l'on vieult ; et a xv legions.

75 Samon
Samon est ung grant roy qui appert en semblance d'une belle pucelle. Il donne responce de ce que on luy demande. Il ensaigne les biens et les tresors qui sont mucés et faict avoir l'amour de toutes roynes et femmes parfaictement, soi[e]nt pucelles ou non ; et a xxv legions.

76 Tudiras Hoho
Tudiras Hoho est un grant marquis qui appert en semblance d'une belle pucelle et faict home saige en toutes sciences, et si le mue en maniere d'oysel ; et axxxi legion[s].

77 Oze
Oze est ung grant marcquis qui donne bone responce de ce que on luy demande, et si faict home muer de figure en aultre, et si faict une chose aparoir aultrement qu'il n'est, et si faict une poigne d'estrain55 estre ung grant cheval et ung festu estre scainture d'or ou d'argent, et faict les gens forcenés quant on luy commande ; et [a] xxv legions.

78 Ducay
Ducay est un grant marquis qui apert moult benigenment et donne l'amour des femmes et faict entendre touz langaiges, et porte de lieu en aultre lieu ; et a xxvlegions.

79 Bucal
Bucal est un grant duc qui apert en guyse d'ange et done vroye reponse de ce que on luy demande, et faict aparoir grandes eaues et abysmes en l'air, combien qu'ilz n'y soi[e]nt point ; et a xxviii legions.

80 Finis. Laudat opus.

Adsit in principio sancta Maria meo.



- LIKE  / SHARE:



(NB: This posts is subject to be updated.) 

[Sources]

- Jean-Patrice Boudet, « Les who's who démonologiques de la Renaissance et leurs ancêtres médiévaux », Médiévales, n° 44, p. 117-140.

- Jean-Patrice Boudet, « Les who's who démonologiques de la Renaissance et leurs ancêtres médiévaux », Médiévales [Online], 44 | printemps 2003, Online since 09 December 2005, connection on 19 February 2016. URL : http://medievales.revues.org/1019

- http://campbell.hrmtc.com/category/uncategorized/

- http://trin-sites-pub.trin.cam.ac.uk/james/viewpage.php?index=938

- http://medievales.revues.org/1019

https://wikipedia.org/wiki/Pseudomonarchia_daemonum

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Comments Here. / Commentaire:




ANGES & ARCHANGES
 

ESPRITS & DEMONS
 

COLLECTION TALISMANS

 

PENTACLES SALOMON

 

TALISMANS MAGIE RUNIQUE
 

OUTILS MAGIE PRATIQUE

 

SPIDERDUST

 

MALLEUS MALEFICARUM

 

SCEAUX & SIGILS